Accueil » Cette charge mentale qui nous épuise

Cette charge mentale qui nous épuise

Hello,

Je reviens avec un article sur un des problèmes récurrents de nos vies 3.0 : la surcharge mentale. Dans notre société hyper connectée, l’accumulation des jobs (entreprenariat cumulé à un job salarié), engagement dans différentes associations, activités sportives, famille, enfants, tâches ménagères, courses bref la to do list quotidienne qui n’en fini jamais, nous envoyons une multitude d’informations à notre cerveau. Nous nous retrouvons vite avec de trop nombreuses  tâches à accomplir en une journée et parfois même à réaliser plusieurs tâches à la fois. Pourtant, notre cerveau n’est pas prêt pour ce qu’on lui demande. Notre cerveau aussi brillant soit-il est programmé pour pouvoir assimiler quatre à cinq informations à la fois. En bref il assure mais faut pas pousser ! 

Mais qu’est-ce que la charge mentale ? Imaginez l’intérieur de votre cerveau. Il y a de la place pour ce que vous allez y stocker comme informations. Vous allez y mettre deux grands bacs de rangement. Sur ces bacs vous allez écrire « Mémoire de travail » sur le premier et « Mémoire prospective » sur le second. 

Dans le premier bac appelé Mémoire de travail vous y rangerez tout ce dont vous avez besoin pour faire ce que vous avez à faire un peu comme une to do list ( retenir l’adresse d’un client avec qui vous avez rendez-vous dans une heure etc…) C’est votre mémoire court terme. Ce sont des informations qui ne sont pas censées restées dans votre mémoire à long terme. Dans le second bac vous y stockerez des informations qui vous permettront de ne pas oublier, de vous projeter, d’anticiper. C’est notre capacité à se souvenir d’un fait à venir ( demain c’est l’anniversaire de ma nièce ).

En plus de ces 2 bacs on rajoute des informations du moment, toutes ces informations remplissent nos bacs et quand le taux d’occupation de nos bacs est plein et que les bacs débordent nous sommes en situation de surchauffe mentale. Là il faut stopper sinon c’est l’épuisement mentale. 

La charge mentale c’est le taux d’occupation de notre mémoire, notre cerveau est comme la mémoire de votre ordinateur quand vous dépassez la capacité de stockage il n’ y a plus de place pour le reste.

Mais voilà, nous avons tous tendance à ne pas vouloir relâcher la pression, le rythme, de peur de perdre le contrôle même si en épuisant notre charge mentale  nous risquons de toute façon de perdre le contrôle. 

Alors comment faire pour soulager et préserver notre cerveau et donc notre santé mentale ? On commence par alléger notre cerveau en appliquant des petites astuces .

Par exemple en s’accordant un moment dans la journée ou soirée sans bruits et sans odeurs. Je m’explique : toute la journée en plus de tout ce qu’on lui envoi dans les  »bacs » on charge notre cerveau d’informations superflues comme les bruits de la rue, l’imprimante, le téléphone etc…les odeurs des restaurants devants lesquels on passe. Nous l’ignorons mais quand nous sentons une odeur ou entendons un bruit notre cerveau s’active ( ça sent la pizza, j’entends une sonnerie de téléphone). Ces informations inutiles viennent se greffer dans la mémoire un peu comme les cookies sur un disque dur. Notre cerveau est un petit malin il a un sytème de filtre un peu comme un pare-feu qui permet de ne pas stocker toutes les informations futiles, mais il y en a tout de même qui passent à travers le filtre. En se mettant au calme on repose le cerveau on libère de la mémoire. On vide les caches :). On veille à couper les portables et autres sollicitations externes. C’est une des raisons pour lesquelles on trouve la campagne si reposante, les bruits sont amoindries, le champ visuel « désengorgé ». 

Une autre astuce consiste à mettre en place des « routines ». Pourquoi ? parce qu’en imposant à notre cerveau quotidiennement à faire des choix, encore une fois on le « pollue ». Les choix sont souvent anecdotiques et sans importance majeure : « que vais-je faire à manger ?  » euh…on doit réfléchir, on active à nouveau le cerveau. Cependant si vous instaurez des routines comme par exemple tous les jeudis c’est légumes verts, tous les vendredis on commande à l’extérieur vous évitez à votre cerveau de se préoccuper du repas du jeudi et du vendredi ! 

Etablissez des listes ! oui c’est du déjà dit mais tellement efficace ! en écrivant vous soulagez votre cerveau. Tout d’abord cela vous permet de dresser un tableau des tâches à accomplir, le premier effet bénéfique sur votre mental c’est de vous donner une idée claire de l’ampleur de la tâche à accomplir. Finalement vous vous rendez compte qu’il n’ y a pas de quoi se faire des noeuds au cerveau. Il m’arrive de me dire au travail « j’ai des tonnes de boulot ». Je fais toujours une liste des tâches en mettant en haut de la liste les plus urgentes ou importantes, plus la journée passe plus je barre ce qui est déjà fait. Cela me permet de savoir précisément où j’en suis mais surtout de partir le soir l’esprit plus libre avec un sentiment de journée accomplie. Le deuxième effet bénéfique réside dans le fait même de poser sur papier vos tâches, vous délester votre cerveau de responsabilités qui incombent désormais à votre stylo qui va devoir les barrer coûte que coûte.

Voilà 3 astuces simples pour ne pas surcharger votre cerveau et vous épuiser mentalement. N’oubliez pas que votre cerveau est le BOSS, sans lui vous ne pouvez pas faire grand chose puisqu’il dirige le reste de vos membres : prenez-en donc soin, il vous le rendra bien ! Gardez en tête que votre cerveau ne peut pas subir plus de 4 tâches à la fois, je pense notamment aux salariés qui travaillent avec deux écrans (c’est mon cas) en plus du téléphone fixe qui sonne, le portable qui reçoit un sms et votre collègue qui débarque dans votre bureau avec une question. Vous êtes une personne pas une pieuvre :).

Et pour finir, pensez à ranger, dégager vos espaces de travail, vos logements, plus votre environnement est dégagé, épuré et rangé moins votre mental sera sollicité visuellement et dérangé par le bazar ambiant. Quand vous avez de nombreux dossiers sur votre bureau ou le panier à linge plein, vos yeux envoient le signal à votre cerveau  » Chef c’est le bazar ! ». Le cerveau, le BOSS s’énerve et vous envoi le message suivant  » tu ne peux pas aller te coucher tranquillement n’oublies pas que ton panier à linge déborde, c’est inacceptable ! ». 

Et pour résumé : on dresse des listes, on anticipe, on crée des routines, on se pose chaque jour dans un endroit calme, on s’impose des temps de déconnexion, et on range au fur et à mesure.

Le mot de la fin : déculpabilisez ! on ne peut pas tout faire et être partout, n’oubliez jamais que nos sommes des êtres parfaitement imparfaits ! 🙂

J’espère que cet article vous sera utile, prenez-soin de vous 🙂

XOXO

http://inesriviera.com/lacher-prise/

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Commentaires

  1. Soraya
    14 novembre 2019 / 23 h 21 min

    Tellement vrai!!!! Je suis d accord sur le fait que les routines permettent de réduire cette fameuse charge mentale, il faut que je m y applique …
    Merci

    • Inès riviera
      Auteur
      15 novembre 2019 / 8 h 11 min

      Soraya,
      Merci d’avoir réagit à ce post. On est tous surchargés, le tout c’est d’en prendre conscience et de faire plus attention à notre santé 🙂
      Xo

  2. 21 novembre 2019 / 16 h 40 min

    J’aime bien la comparaison avec les grands bacs de rangement, bac « Mémoire de travail » et bac « Mémoire prospective » 🙂
    C’est marrant de voir qu’on peut traiter d’un sujet dans un article (en l’occurrence la charge mentale) de tant de manière différente ! Comme je te disais, moi aussi j’ai écrit un article sur la charge mentale, en septembre, en pleine période de rentrée scolaire (grosse période de charge mentale !) et je ne l’ai pas du tout abordé de la même manière que toi. J’ai trouvé intéressant et complémentaire de lire ton article !

    • Inès riviera
      Auteur
      23 novembre 2019 / 1 h 44 min

      Chère Céline,
      Merci pour ce retour très intéressant, en effet nous ne l’avons pas abordé de la même manière mais l’idée centrale reste la identique : se désencombrer l’esprit.
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *